Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un nouveau pacte européen pour la gestion civile des crises

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, et la ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen, pendant une rencontre avec la presse à Bruxelles

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, et la ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen, pendant une rencontre avec la presse à Bruxelles, © Thomas Koehler/photothek.net

22.11.2018 - Article

À l’initiative du ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, le volet civil de la politique de sécurité et de défense commune est renforcé.

Le 19 novembre 2018, les ministres des affaires étrangères et de la défense des États membres de l’Union européenne ont adopté un nouveau pacte en matière de PSDC civile.

Ce dernier prévoit des mesures concrètes pour permettre à l’Union d’agir comme puissance de paix civile plus rapidement, plus fermement et avec de meilleurs moyens, à savoir l’engagement des États membres à envoyer davantage de personnel dans les missions PSDC civiles, un soutien pratique aux missions dans les technologies de l’information ou la logistique et une aide destinée à améliorer la sécurité des membres des missions.

Un nouveau centre de gestion civile des crises

L’Allemagne créera un nouveau centre européen d’excellence pour la gestion civile des crises, soulignant ainsi par cette contribution nationale son soutien apporté aux objectifs du pacte en matière de PSDC civile. Le centre regroupera les compétences des États membres s’intéressant particulièrement à la PSDC civile.

Prestataire de services, il coopérera étroitement avec les structures de gestion des crises du Service européen pour l’action extérieure (SEAE). Il aura pour mission première d’élaborer des normes pour les tâches et le déroulement d’une mission de gestion civile des crises de l’UE.

Le volet civil, élément essentiel de la politique étrangère et de sécurité européenne

Les défis auxquels l’UE doit faire face dans les domaines de la politique étrangère et de la sécurité exigent, dans un monde de plus en plus désordonné, une amélioration de la force créatrice de l’Europe et de sa capacité à s’affirmer.

C’est sur la politique de sécurité et de défense commune de l’UE et ses instruments civils et militaires que s’appuient ces efforts. Du côté militaire, les bases d’un développement ambitieux ont été jetées dès 2017 avec la mise en place de la coopération structurée permanente.

La diplomatie, la gestion civile des crises et la prévention des conflits encadrent toujours un engagement militaire des Européens. Il est évident qu’un conflit ne peut être résolu dans la durée par les moyens militaires.

La gestion civile des crises demeure donc l’élément essentiel de la politique étrangère et de sécurité européenne. L’Allemagne n’avait cessé de s’engager précisément dans cette voie.

Lire aussi (en allemand) :

La politique de sécurité et de défense commune (PSDC)

Retour en haut de page