Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne et l’Italie : main dans la main pour l’Europe

Heiko Maas rencontre son homologue italien Enzo Moavero Milanesi

Heiko Maas rencontre son homologue italien Enzo Moavero Milanesi, © Inga Kjer/photothek.net

26.07.2018 - Article

Le chef de la diplomatie allemande reçoit son homologue italien au ministère fédéral des Affaires étrangères.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a reçu lundi (23 juillet) son homologue italien Enzo Moavero Milanesi qui effectuait sa première visite officielle à Berlin. Leur entretien a porté essentiellement sur des questions européennes et internationales, en particulier le soutien aux efforts déployés par l’Italie dans le sauvetage en Méditerranée.

Lors de la conférence de presse conjointe, Heiko Maas a insisté sur l’amitié étroite entre les deux pays et rappelé que l’Italie, « l’un des piliers traditionnels de l’Union européenne et donc de l’idée européenne », ne figure pas seulement parmi les premiers architectes de l’UE mais aussi parmi « les créateurs, les artisans et les ingénieurs qui n’ont jamais cessé de perfectionner ce projet ».

Heiko Maas : la solidarité ne doit pas rester une formule creuse

Ensemble devant la presse : les ministres des Affaires étrangères Heiko Maas et Enzo Moavero Milanesi
Ensemble devant la presse : les ministres des Affaires étrangères Heiko Maas et Enzo Moavero Milanesi© Inga Kjer/photothek.net

Le chef de la diplomatie allemande a ajouté avoir ressenti chez les Italiens l’attente légitime qu’au sein de l’Union européenne, la solidarité ne se limite pas à une simple formule creuse, notamment face aux défis communs qui se présentent à tous les États membres tels que le chômage des jeunes, les affaires économiques et financières et surtout la question des migrations.

En même temps, il a souligné l’obligation de respecter les accords conclus au niveau européen, comme celui sur les sauvetages en mer, indiquant que toute modification doit se faire à l’unanimité et dans le cadre des procédures existantes.

Enzo Moavero Milanesi : l’Italie respecte ses engagements

Enzo Moavero Milanesi a réaffirmé quant à lui l’intention de son pays de continuer à appliquer les accords sur l’accueil des réfugiés sauvés en Méditerranée dans le cadre de la mission européenne « Sophia », tout comme sa volonté d’accueillir dans des ports italiens une partie des personnes secourues. Il a également annoncé que les mécanismes employés jusqu’ici feront bientôt l’objet d’une révision ordonnée afin d’assurer une répartition appropriée des réfugiés et des migrants. Les organes européens compétents aborderont ce sujet au cours des prochaines semaines. Les deux ministres ont convenu que tous les pays d’Europe doivent coopérer pour relever ce défi et que les charges devront être distribuées de manière plus équitable à l’avenir.

Retour en haut de page