Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Engagement commun pour l’aide humanitaire : Heiko Maas rencontre M. Stylianides

Heiko Maas rencontre le commissaire européen Christos Stylianides

Heiko Maas rencontre le commissaire européen Christos Stylianides , © Florian Gaertner / photothek

27.06.2018 - Article

L’Allemagne, l’un des principaux donateurs de l’UE, soutient notamment le travail de la direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) de la Commission européenne..

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a rencontré mardi (26 juin) le commissaire européen, Christos Stylianides.

La situation humanitaire mondiale est très préoccupante. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) estimait dernièrement que le nombre de personnes en fuite avait atteint un nouveau record l’année dernière : près de 70 millions à travers le monde. Les crises humanitaires en Syrie et dans les pays voisins, au Yémen et dans certaines parties de l’Afrique durent depuis des années. Les besoins d’aide humanitaire augmentent constamment – ils atteignent aujourd’hui 23,5 milliards de dollars US dans le monde –, alors que les fonds manquent de plus en plus. D’où la nécessité d’assurer une coordination efficace de l’aide humanitaire. Le chef de la diplomatie allemande a rencontré mardi, à Berlin, le commissaire européen M. Stylianides pour discuter de la coopération entre l’Allemagne et l’Union européenne dans le domaine de l’aide humanitaire.

Focus commun sur les crises humanitaires oubliées

Si un soutien est nécessaire dans le contexte des grandes crises humanitaires mondialement connues, il en va de même surtout pour les situations d’urgence auxquelles le public est moins sensibilisé. M. Maas a parlé avec le commissaire européen notamment des foyers de conflit en Afrique qui ne retiennent actuellement guère l’attention publique. Un autre exemple de crise presque oubliée se trouve au cœur de l’Europe : le conflit dans l’est de l’Ukraine continue à avoir des répercussions dramatiques pour les habitants sur place. Selon les estimations des Nations Unies, plus de trois millions de personnes seraient tributaires de l’aide humanitaire en Ukraine : elles ont besoin de denrées alimentaires, d’eau, de médicaments et de produits de la vie courante. Plus de trois millions de personnes ont quitté l’est de l’Ukraine pour se réfugier soit dans les pays voisins, soit dans d’autres régions de l’Ukraine. Dans le même temps, le nombre de personnes victimes de mines connaît une augmentation dramatique.

Que fait l’Allemagne ?

Aide humanitaire dans l’est de l’Ukraine
Aide humanitaire dans l’est de l’Ukraine © dpa

Depuis 2014, l’Allemagne a fourni au total 74 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire, ce qui fait d’elle le première donateur bilatéral pour la crise humanitaire en Ukraine. Pour la seule année 2017, des projets d’aide à hauteur de plus de 23 millions d’euros de la Caritas, de la Croix-Rouge allemande et du Programme alimentaire mondial ont été mis en œuvre. En 2018, l’Ukraine reste une priorité de l’Allemagne en matière d’aide humanitaire et de déminage humanitaire. Pour venir en aide à la population en détresse, le gouvernement fédéral soutiendra des projets humanitaires et s’emploiera à ce que les habitants des régions contrôlées par les séparatistes puissent également être atteints. ECHO complète ces efforts par des projets d’aide.

En coopération avec plusieurs organisations humanitaires allemandes, le ministère fédéral des Affaires étrangères a en outre lancé une initiative intitulée « #nichtvergesser » pour sensibiliser l’opinion publique aux crises humanitaires oubliées. C’est notamment le cas de l’Ukraine, ce drame humanitaire en plein cœur de l’Europe.

Retour en haut de page