Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Berlin et Paris prêts à proposer des réponses communes aux défis européens

Pour rendre l’Europe plus forte et plus unie, la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron vont proposer demain des réponses communes © Dpa/pa

Pour rendre l’Europe plus forte et plus unie, la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron vont proposer demain des réponses communes., © Dpa/pa

18.06.2018 - Article

La chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron se retrouvent ce mardi près de Berlin pour un Conseil des ministres franco-allemand. Ils présenteront leurs propositions pour réformer l’UE et la zone euro, à quelques jours du Conseil européen.

Montée des populismes, migrations, Brexit, nouvelle politique commerciale américaine, révolution numérique, zone euro : quel avenir pour l’Union européenne (UE) en ce XXIe siècle secoué par les crises ? Le débat est ouvert depuis plusieurs mois. Un Conseil européen se réunira les 28 et 29 juin prochains pour prendre des décisions. Auparavant, la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron doivent présenter ce mardi à Meseberg, près de Berlin, des propositions communes de réformes.

Les deux dirigeants, après avoir fait connaître leurs positions respectives, semblent proches d’une position commune. À Meseberg, lors d’un Conseil des ministres franco-allemand, « nous allons […] avoir des entretiens très intenses pour obtenir des résultats dans les domaines qui sont majeurs pour l’Europe », a annoncé Angela Merkel samedi dans un message vidéo. Dans le monde troublé d’aujourd’hui, « il importe plus que jamais que l’Europe soit forte et unie ».

Quatre grands défis

Le défi migratoire est « un défi européen qui réclame une réponse européenne », a réaffirmé samedi la chancelière Angela Merkel. C’est « l’un des sujets les plus déterminants pour la cohésion de l’Europe » © Dpa/pa
Le défi migratoire est « un défi européen qui réclame une réponse européenne », a réaffirmé samedi la chancelière Angela Merkel. C’est « l’un des sujets les plus déterminants pour la cohésion de l’Europe ».© Dpa/pa

Paris et Berlin entendent, selon elle, proposer des « réponses franco-allemandes » à « quatre grands défis ». Premièrement : la politique étrangère, de défense et de sécurité. L’Europe « a bien avancé avec la coopération structurée », a dit la chancelière. « Mais l’Allemagne et la France peuvent encore donner de nouvelles impulsions à cette coopération ».

Deuxièmement, « le défi migratoire ». Le sujet soulève actuellement de vifs débats en Allemagne et partout en Europe. Pour la chancelière, « c’est un défi européen, qui requiert une réponse européenne. Et c’est à mes yeux l’un des sujets plus déterminant pour l’avenir de l’Europe ».

Troisièmement, l’avenir de la zone euro. L’objectif  est de « rendre la zone euro imperméable aux crises et assurer une croissance durable », selon la chancelière. Paris et Berlin, qui avaient au départ des visions assez différentes des réformes à mener, semblent s’être rapprochés. « Un accord est désormais à portée de main », a tweeté ce week-end le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, après un dernier round de négociation à Hambourg avec son homologue allemand Olaf Scholz.

Dernier défi : l’innovation. À l’heure de la révolution numérique et du développement de l’intelligence artificielle, Paris et Berlin veulent donner des impulsions à l’Europe pour lui permettre de tenir sa place dans la compétition mondiale. Avec un mantra : l’unité, à travers notamment le marché commun du numérique.

A.L.

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral - Message de la chancelière Angela Merkel (texte et vidéo en allemand)

Angela Merkel dévoile ses idées pour l’avenir de l’Europe (en français)

Retour en haut de page