Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le ministre hongrois des Affaires étrangères à Berlin : une visite propice aux compromis

06.06.2018 - Article

Dès l’arrivée de son homologue hongrois, Péter Szijjártó, le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a souligné que l’UE devait montrer son unité en dépit de ses divergences de vues.

Heiko Maas accueille son homologue hongrois
Heiko Maas accueille son homologue hongrois© Thomas Imo/photothek.net

« Nous devons renforcer le dialogue », a-t-il déclaré tout au début de sa rencontre aujourd’hui avec le ministre hongrois des Affaires étrangères à la villa Borsig. « Il a rarement été aussi important que l’UE défende une position commune. Nous ne sommes pas toujours du même avis mais, à l’heure actuelle, il est indispensable que nous trouvions de bons compromis. »

Position commune sur les tarifs punitifs et l’Iran

Les ministres ont été unanimes notamment dans leur appréciation des droits de douane punitifs instaurés par les États-Unis. « Nous ne comprenons pas cette mesure unilatérale qui n’est pas non plus compatible avec les règles de l’OMC », a affirmé M. Maas lors de la conférence de presse conjointe donnée par les deux ministres des Affaires étrangères. Selon le chef de la diplomatie allemande, il est nécessaire de se concerter étroitement sur cette question au sein de l’UE. L’Allemagne et la Hongrie plaident également pour le maintien de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran. « Ces exemples montrent combien il est important que l’UE soit forte. Aucun d’entre nous n’est assez grand pour défendre tout seul ses intérêts », a ajouté le ministre.

Société civile et État de droit

Par rapport à la controverse que suscite un projet de loi hongrois sur les organisations non gouvernementales, Heiko Maas a déclaré ceci : « Nous avons discuté très ouvertement et avons encore une fois exposé les réserves de l’Allemagne à ce sujet. » Il a été pris note que le processus législatif a déjà fait l’objet d’amendements, ce dont l’Allemagne se félicite.

Heiko Maas remet un cadeau sportif au ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó
Heiko Maas remet un cadeau sportif au ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó© Thomas Imo/photothek.net

Pour vraiment relever les défis extérieurs de l’UE, il serait bon d’intensifier le dialogue bilatéral entre l’Allemagne et la Hongrie. À ce titre, les ministres ont également discuté des débats menés sur les réformes au sein de l’UE. Heiko Maas a cité le Forum germano-hongrois comme projet concret de coopération germano-hongroise, qui accueillera principalement des jeunes des deux pays pour des échanges au mois de décembre prochain à Budapest.

Les entretiens ont également porté sur les relations économiques qui constituent un autre dossier important. Comptant près de 6 000 entreprises sur le sol hongrois, l’Allemagne est de loin le premier partenaire commercial de la Hongrie.

Retour en haut de page