Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Un grand respect pour les réformes entreprises en Grèce »

Rencontre entre M. Maas et son homologue grec © Inga Kjer/photothek.net

Rencontre entre M. Maas et son homologue grec, © Inga Kjer/photothek.net

31.05.2018 - Article

Heiko Maas reçoit le ministre grec des Affaires étrangères.
La visite de Nikos Kotzias à Berlin a été l’occasion d’évoquer le programme de réformes mais aussi la nécessité de s’appuyer sur une Europe unie dans un monde secoué par les crises.

Depuis des années, la politique grecque est dominée par la crise de l’endettement. En présence de son homologue grec venu le rencontrer le 29 mai à la Villa Borsig à Berlin, le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a salué les réformes accomplies par le gouvernement. Outre les relations transatlantiques, la Russie et la Chine, les dossiers européens et les relations bilatérales ont été au cœur des entretiens. Le ministre fédéral des Affaires étrangères a tenu à souligner les efforts de réforme du partenaire hellénique :

« La Grèce a consacré beaucoup d’énergie à surmonter la crise de l’endettement. Elle mérite à cet égard tout notre respect. Je suis très heureux que la situation budgétaire grecque se soit améliorée au cours des dernières années. Nous le savons bien : cela n’a pas été simple. »

Le troisième programme d’ajustement économique pour la Grèce se conclura en août 2018. Il importe désormais, a indiqué M. Maas, que l’économie grecque puisse poursuivre son évolution positive sur le long terme.

Les relations bilatérales entre l’Allemagne et la Grèce sont variées : les échanges politiques sont étroits et la coopération est tout aussi vive en matière scientifique, technologique, culturelle ou encore éducative. Un Office greco-allemand de la jeunesse doit notamment être créé dès cette année après d’intenses préparatifs.

Face à des défis mondiaux, plus d’Europe

Rencontre entre M. Maas et son homologue grec © Inga Kjer/photothek.net
Rencontre entre M. Maas et son homologue grec© Inga Kjer/photothek.net

À l’heure où l’Europe doit relever des défis communs, M. Maas a souligné : « Il est devenu de plus en plus clair, au cours des dernières semaines, que la réponse aux grands défis mondiaux ne peut être qu’une Europe unie. Aucun pays n’est assez grand pour faire valoir seul ses intérêts dans le monde. C’est pourquoi nous avons besoin de davantage et non de moins d’Europe - surtout en ce moment. »

Formation du gouvernement en Italie

La formation du gouvernement italien a aussi été abordée lors de la conférence de presse et des entretiens bilatéraux. Le ministre allemand des Affaires étrangères a ainsi déclaré : « Aucun gouvernement, quelle que soit sa composition, ne pourra dégrader durablement la profonde amitié et le partenariat qui lient l’Allemagne à l’Italie. » Et de préciser que dialoguer avec ceux qui sont portés au pouvoir par les électrices et électeurs italiens était une obligation.

Lire aussi

Informations sur la Grèce


Retour en haut de page