Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un partenariat solide : Heiko Maas rencontre ses homologues des pays baltes

Heiko Maas et ses homologues des pays baltes © Florian Gaertner/photothek.net

Heiko Maas et ses homologues des pays baltes, © Florian Gaertner/photothek.net

14.05.2018 - Article

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont des voix importantes pour une Europe forte. Le ministre fédéral des Affaires étrangères a clairement signalé à ses homologues des trois pays baltes qu’ils pouvaient compter sur l’Allemagne, demain comme aujourd’hui.

Heiko Maas s’est rendu en Lituanie vendredi (11 mai) où il a rencontré ses trois homologues baltes dans la ville côtière de Palanga. Leurs entretiens ont porté principalement sur la question de l’avenir de l’Union européenne et de la politique de sécurité. « En ces temps tumultueux précisément, il importe qu’en tant que partenaires, nous montrions que l’on peut compter l’un sur l’autre », a déclaré Heiko Maas lors de sa visite.

La solidarité à tous les niveaux

En route vers la Lituanie : la côte balte vue du ciel © Florian Gaertner/photothek.net
En route vers la Lituanie : la côte balte vue du ciel© Florian Gaertner/photothek.net

L’Allemagne et les pays baltes sont liés par un partenariat étroit qui repose sur la solidarité lorsque sont en jeu les besoins de sécurité estonien, letton et lituanien. Ainsi, l’Allemagne s’engage par exemple dans le cadre de la présence dite « avancée » de l’OTAN à travers le stationnement de troupes dans la région et participe également à la surveillance conjointe de l’espace aérien des pays baltes. En même temps, elle plaide pour que l’Alliance conserve sa double stratégie face à la Russie : d’une part, assurer la solidarité et renforcer les capacités de défense, de l’autre, permettre un dialogue crédible et maintenir la transparence à l’égard de Moscou.

Des voix pour une Europe forte

Sur le plan de la politique européenne, l’Allemagne et les pays baltes poursuivent des objectifs communs dans de nombreux domaines. « L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont des voix importantes pour une Europe forte », a souligné Heiko Maas vendredi. Concernant l’avenir de l’Union européenne, l’Allemagne œuvre pour plus d’investissements dans l’éducation et la recherche, mais aussi dans la protection des frontières extérieures et dans une politique étrangère et de sécurité commune plus efficace.

Retour en haut de page