Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Inde, partenaire face aux défis de demain

La statue de la déesse hindoue Dourga à Hyderabad House, la résidence des hôtes du Premier ministre de l’Inde, où se tiennent les consultations intergouvernementales

La statue de la déesse hindoue Dourga à Hyderabad House, la résidence des hôtes du Premier ministre de l’Inde, où se tiennent les consultations intergouvernementales, © Kay Nietfeld/dpa

31.10.2019 - Article

L’Allemagne et l’Inde se rencontrent cette semaine à New Delhi à l’occasion de leurs cinquièmes consultations intergouvernementales. Le partenariat entre les deux pays n’a jamais été aussi dense.

Avec ses 1,3 milliard d’habitantes et d’habitants, l’Inde, la plus grande démocratie du monde, est un partenaire naturel de l’Allemagne et de l’Europe en Asie. En 2027, elle devrait déjà être le pays le plus peuplé de la planète. Ces dernières années, l’Inde est devenue en outre la sixième économie mondiale. Grâce à cet essor économique, l’importance régionale et aussi géopolitique de l’Inde va encore s’accroître. L’Inde est par ailleurs un pays clé pour la protection mondiale du climat et la réalisation des objectifs de développement durable du Programme 2030.

Ce cinquième cycle des consultations intergouvernementales germano-indiennes vise à approfondir encore les relations entre les deux pays. La chancelière fédérale et de nombreux ministres fédéraux, ou leurs représentantes et représentants, se rendent donc cette semaine à New Delhi pour y mener des consultations avec leurs homologues. Au menu de cette rencontre figurent en priorité la coopération sur des sujets d’avenir, tels que la transformation numérique et l’intelligence artificielle, ainsi que la protection du climat et de l’environnement. Les consultations déjà mises en place entre les deux ministères des Affaires étrangères devraient, quant à elles, porter sur une palette encore plus large de sujets. À New Delhi, le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas signera un accord correspondant.

Un tissu dense de relations bilatérales

L’Allemagne et l’Inde ont continuellement développé leurs relations bilatérales au cours des dernières années. Elles se consultent régulièrement à l’échelon bilatéral sur les thèmes les plus divers dans plus de trente formats de dialogue et de consultation différents, dont notamment la cyberpolitique extérieure, la formation professionnelle, les énergies renouvelables et la protection de l’environnement. Une coopération entre les deux associations nationales de football et des partenariats entre musées indiens et allemands sont également prévus. Depuis l’an 2000, il existe par ailleurs un partenariat stratégique entre les deux pays. En 2011 ont été organisées les premières consultations intergouvernementales germano-indiennes. Depuis cette date, elles ont lieu tous les deux ans dans le but de renforcer un dialogue empreint de confiance.

L’Inde est pour l’Allemagne le principal pôle de stabilité en Asie du Sud. Dans un monde dans lequel les conflits se multiplient, l’Inde est pour notre pays un partenaire engagé comme nous en faveur d’un ordre international fondé sur des règles.
(Heiko Maas le 24 octobre 2019 au Bundestag)

L’avenir au programme : transformation numérique, intelligence artificielle, protection du climat et de l’environnement

Pendant les consultations devraient être signées des déclarations d’intention concernant un soutien et une mise en réseau renforcés des startups ainsi que des coopérations en matière d’intelligence artificielle et pour le développement et la modernisation du rail indien. Les deux pays souhaitent aussi travailler encore plus étroitement ensemble dans le domaine de la mobilité urbaine verte (« green urban mobility ») et dans un réseau de villes intelligentes (« smart cities »). En particulier dans un pays aussi densément peuplé que l’Inde, cela peut contribuer à améliorer la qualité de l’air, à mieux protéger les ressources naturelles et à réduire les émissions de CO2. Des projets communs pour la protection des océans contre les déchets plastiques devraient également être conclus.

Concernant le partenariat en matière d’innovations et de connaissances, l’Allemagne et l’Inde continueront d’approfondir la coopération existante dans la formation professionnelle. De plus, diverses institutions scientifiques des deux pays, notamment dans la recherche spatiale et d’autres disciplines de technologies de pointe, ont l’intention de développer leur coopération.

L’Inde, partenaire du multilatéralisme

L’Inde et l’Allemagne entendent également renforcer leur coopération dans la politique étrangère et de sécurité. Les deux pays se concertent dès aujourd’hui étroitement au niveau international en coopérant au sein du Groupe des vingt (G20) – groupe des vingt principaux pays industrialisés et émergents – ou de l’initiative du Groupe des quatre (G4) – composé du Brésil, de l’Allemagne, de l’Inde et du Japon – en vue de la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. L’Inde a par ailleurs rejoint l’Alliance pour le multilatéralisme créée à l’initiative de l’Allemagne. Plus de 80 pays soutiennent entre-temps cette initiative qui permet aux pays affinitaires de cibler leur coopération pour renforcer les institutions et les règles internationales.

Retour en haut de page