Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Façonner le multilatéralisme : la Conférence des ambassadeurs à Berlin

Édition 2019 de la Conférence des ambassadeurs : façonner le multilatéralisme

Édition 2019 de la Conférence des ambassadeurs : façonner le multilatéralisme, © Thomas Koehler/photothek.net

27.08.2019 - Article

Comment peut s’organiser la coopération internationale ? Quel rôle l’Allemagne peut-elle jouer dans ce contexte ? Les ambassadrices et ambassadeurs allemands sont réunis à Berlin du 26 au 29 août pour discuter de ces questions.  

Comment peut-on résoudre les conflits en Syrie et dans l’est de l’Ukraine ? Comment peut-on freiner le changement climatique ? Et comment l’Allemagne peut-elle assumer une responsabilité internationale tant comme membre du Conseil de sécurité des Nations Unies (en 2019-2020) que dans le cadre de la présidence du Conseil de l’Union européenne (en 2020) ?

« Jamais seul », mais ensemble pour un ordre mondial fort

Heiko Maas ouvre la 17e Conférence des ambassadeurs et des ambassadrices
Heiko Maas ouvre la 17e Conférence des ambassadeurs et des ambassadrices© Thomas Koehler/photothek.net

Pour toutes ces questions vaut une certitude : « jamais seul », comme l’a souligné le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, lors de l’ouverture de la Conférence des ambassadeurs et des ambassadrices, qui a pour thème cette année « Façonner le multilatéralisme ». En d’autres termes, il s’agit de réfléchir aux possibilités de régler ensemble, grâce à la coopération, les problèmes internationaux, ainsi qu’au rôle que peut jouer l’Allemagne pour contribuer à forger l’ordre mondial.

Il est impossible d’atteindre seul cet objectif, souligne le M. Maas.

Jamais seul« – la Loi fondamentale déjà fixe cette exigence pour l’Allemagne. Mais ce »jamais seul« ne fait, au fond, qu’exprimer le bon sens. Car notre économie vit du libre-échange. Notre société de la connaissance a besoin des échanges et des réseaux. Notre sécurité repose sur des partenariats forts.

La force de l’équilibre

Ce qui est actuellement renforcé, a déclaré Heiko Maas lors de l’ouverture de la Conférence, ce sont les extrêmes : les marges radicales de part et d’autre de l’échiquier politique. En même temps, le scepticisme à l’égard du multilatéralisme et de la coopération internationale progresse dans de nombreux forums internationaux et régions du monde.

Or, la diplomatie vit des nuances, de la capacité à trouver des intérêts communs, poursuit M. Maas. »La place de l’Allemagne est la place au centre, l’espace entre les extrêmes« , précise-t-il, ajoutant que la force de l’Allemagne repose avant tout sur une chose : la force de l’équilibre.

Alliance pour le multilatéralisme

Les chefs et cheffes des missions diplomatiques et postes consulaires allemands
Les chefs et cheffes des missions diplomatiques et postes consulaires allemands© Thomas Koehler/photothek.net

La coopération internationale n’étant pas toujours facile, il est clair que l’Allemagne a besoin d’alliés. Le but est que ceux qui partagent les mêmes points de vue puissent avancer et trouver des solutions communes aux conflits politiques, à la migration, à la mondialisation, à la transformation numérique et au changement climatique. Avancer ensemble avec des pays désireux de préserver un ordre international équilibré, c’est également l’idée de l’Alliance pour le multilatéralisme lancée l’année dernière par Chrystia Freeland, la ministre canadienne des Affaires étrangères, et Heiko Maas.

Comment organiser exactement la coopération internationale, tel est le thème de cette Conférence 2019. Pour la 17e fois, les chefs et cheffes des plus de 220 missions diplomatiques et postes consulaires allemands implantés aux quatre coins du monde se réunissent pour quatre jours à Berlin. Heiko Maas a ouvert la conférence en compagnie d’Andreas Vosskuhle, président de la Cour constitutionnelle fédérale. Des ateliers et des tables rondes figurent à l’ordre du jour, la journée de mardi étant dédiée à un échange entre diplomatie et monde économique. Margrethe Vestager, Commissaire européenne pour la concurrence, est l’invitée d’honneur de la Journée économique.

Discours du ministre fédéral Heiko Maas lors de l’ouverture de la 17e Conférence des ambassadeurs (en allemand)

Retour en haut de page