Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne en faveur d’une désescalade au Moyen-Orient

Le 20 juin dernier, un drone américain a été abattu dans le détroit d’Ormuz dans le golfe Persique

Le 20 juin dernier, un drone américain a été abattu dans le détroit d’Ormuz dans le golfe Persique, © ZUMA Wire/picture alliance

25.06.2019 - Article

Drones abattus et navires marchands attaqués : les événements survenus ces dernières semaines dans le golfe Persique ont montré le risque d’une escalade incontrôlée de la violence au Moyen-Orient. L’Allemagne s’engage en faveur d’une désescalade de la situation.

Réduire les tensions, permettre le dialogue

Une escalade de la situation au Moyen-Orient aurait des conséquences graves bien au-delà de la région. Même si les gouvernements à Téhéran et Washington répètent qu’ils ne veulent pas d’affrontement militaire, le danger d’un engrenage est grand. Pour éviter cela, il est essentiel de préserver les canaux de dialogue. Pour permettre le dialogue et réduire les tensions, l’Allemagne et ses partenaires européens ont des échanges étroits avec toutes les parties.

Coopérer au niveau européen

L’Allemagne coordonne étroitement ses efforts avec ceux des autres parties européennes à l’accord de Vienne sur le nucléaire (JCPoA), la France, la Grande-Bretagne et l’Union européenne. Outre le chef de la diplomatie allemande, des délégations de haut rang des ministères des Affaires étrangères français et britannique ainsi que du Service européen pour l’action extérieure se rendent en Iran pour s’y entretenir avec les responsables. Heiko Maas a convenu avec son homologue français de travailler ensemble sur des mesures de désescalade dans la région. D’autre part, les diplomates de haut rang des ministères des Affaires étrangères chargés du dossier communiquent étroitement entre eux et avec les États-Unis.

Maintenir l’accord de Vienne sur le nucléaire

Le maintien de l’accord de Vienne sur le nucléaire est un élément susceptible de contribuer à la paix dans la région et sera au centre de l’attention cette semaine : une réunion de la commission conjointe du plan d’action global commun (JCPoA) se tiendra vendredi à Vienne avec toutes les parties à l’accord. Les pays du groupe E3 ainsi que la Chine et la Russie veulent rappeler à l’Iran qu’il respecte et applique pleinement ses obligations découlant du plan d’action global commun (JCPoA).

Retour en haut de page