Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un avion pour accroître la confiance

L’Allemagne a mis à disposition un nouvel avion destiné à effectuer des vols d’observation dans le cadre du traité sur le régime « ciel ouvert »

L’Allemagne a mis à disposition un nouvel avion destiné à effectuer des vols d’observation dans le cadre du traité sur le régime « ciel ouvert », © dpa

24.06.2019 - Article

Le traité sur le régime « ciel ouvert » instaure la confiance et la sécurité. L’Allemagne soutient ce traité et a fourni un nouvel avion.

L’Allemagne a mis à disposition un nouvel avion destiné à effectuer des vols d’observation dans le cadre du traité sur le régime « ciel ouvert ». « Le traité est un accord efficace et unique au monde qui a vocation à favoriser la transparence et la confiance », a déclaré le ministre adjoint aux Affaires étrangères, Niels Annen, lorsque l’avion a été remis vendredi dernier.

Des vols d’observation de Vancouver à Vladivostok

Les avions sont équipés de capteurs pour réaliser des photographies ainsi que des images radar et infrarouges
Les avions sont équipés de capteurs pour réaliser des photographies ainsi que des images radar et infrarouges© dpa

Conformément au traité tout État a le droit d’effectuer un certain nombre de vols d’observation dans l’espace aérien des autres États Parties. Les avions sont équipés de capteurs pour réaliser des photographies ainsi que des images radar et infrarouges. Depuis 2013, les capteurs numériques sont de plus en plus utilisés.

Maîtrise des armements, confiance, gestion des crises

Tous les vols d’observation sont effectués en coopération avec les représentants des Parties observatrices et des Parties observées afin d’accroître la confiance. L’État qui fait l’objet d’un survol a toujours son propre personnel militaire à bord de l’avion d’observation. Le traité veille ainsi non seulement à la stabilité et à la sécurité coopérative mais contribue aussi à surveiller les accords de maîtrise des armements (comme le traité sur les forces conventionnelles en Europe), à prévenir les conflits et à gérer les crises.

Des vols d’observation peuvent être effectués pour obtenir des images de la situation dans un contexte de crise internationale ainsi que dans le domaine de l’environnement.

Retour en haut de page