Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

À Berlin, la chancellerie allemande s’agrandit

Le futur bâtiment de la chancellerie complétera ce quartier gouvernemental sorti de terre depuis la Réunification

La chancellerie allemande est située en bordure de la Spree au centre de Berlin. Le Bundestag s’élève juste en face. Plusieurs ministères sont installés à proximité. Le futur bâtiment de la chancellerie complétera ce quartier gouvernemental sorti de terre depuis la Réunification, © picture alliance / Photoshot

25.01.2019 - Article

Inauguré en 2001, le bâtiment peine à héberger des collaborateurs dont le nombre a quasiment doublé. Un vaste projet d’extension enjambant la Spree vient d’être présenté.

C’est un cube de béton blanc et de verre étiré par deux ailes latérales. Posé au bord de la Spree, il est surnommé la « machine à laver » par les Berlinois, volontiers gouailleurs. Le siège de la chancellerie allemande incarne avec éclat ce nouveau Berlin à l’architecture moderne qui est sorti de terre après la Réunification. Mais deux décennies après son inauguration, en 2001, la « machine à laver » déborde. Elle va devoir s’agrandir.

Le projet a été présenté le 15 janvier à Berlin. Assez spectaculaire, il consiste à construire un second bâtiment de forme semi-circulaire sur l’autre rive de la Spree, et à relier les deux entités par deux ponts enjambant le fleuve (photos ici).

Ponts sur la Spree

Présentation du projet d’extension du bâtiment de la chancellerie allemande à Berlin le 15 janvier dernier. Le nouveau bâtiment sera relié à l’ancien par des ponts enjambant la Spree
Présentation du projet d’extension du bâtiment de la chancellerie allemande à Berlin le 15 janvier dernier. Le nouveau bâtiment sera relié à l’ancien par des ponts enjambant la Spree© Gouvernement fédéral/ Bergmann

Le nouveau bâtiment compterait six étages. Il serait flanqué de deux ailes d’un seul étage abritant des services (cantine, salles de conférence, etc.). De chacune d’elle partirait un pont piétonnier conduisant au bâtiment principal situé sur l’autre rive. Entre les deux, un parc bercé par le courant du fleuve. Et sur des terrains adjacents surgiraient de terre un centre postal et logistique, ainsi qu’une nouvelle plateforme de décollage surélevée pour hélicoptère.

À l’étroit dans les bureaux

L’actuelle plateforme, elle, serait vouée à disparaître. Pas pour cause de vétusté, mais pour gagner de place. Car de la place, les services de la chancellerie en manquent aujourd’hui cruellement.

Depuis 2001, de nouvelles missions se sont ajoutées aux anciennes (transition énergétique, lutte contre le terrorisme, migration, cybercriminalité, numérisation). Les dossiers se sont empilés, et les collaborateurs serrés dans les bureaux : la chancellerie compte aujourd’hui 750 agents, contre 410 en 2001. Le siège étant prévu pour 460 personnes au maximum, 200 agents ont déjà dû déménager dans des bâtiments extérieurs.

Agrandir le parc immobilier était donc la seule solution. La complexité de l’entreprise impose cependant une longue phase de planification (jusqu’en 2023) et demandera donc un peu de patience. Selon le site de la chancellerie fédérale, le bâtiment pourrait sortir de terre à l’horizon 2027 et les collaborateurs du chef du gouvernement allemand s’y installer en 2028.

A.L.

Photos du projet
Plus d'informations (en allemand)

Retour en haut de page