Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Ukraine : Berlin exhorte à l’apaisement

Le détroit de Kertch, qui sépare la mer Noire de la mer d’Azov, est le théâtre de tensions entre la Russie et l’Ukraine, toutes deux riveraines

Le détroit de Kertch, qui sépare la mer Noire de la mer d’Azov, est le théâtre de tensions entre la Russie et l’Ukraine, toutes deux riveraines, © Sputnik

28.11.2018 - Article

L’Allemagne appelle à la désescalade après l’incident survenu dimanche dans la région de la mer Noire entre la Russie et l’Ukraine. Paris et Berlin ont proposé leur médiation.

L’Allemagne a exhorté la Russie et l’Ukraine à l’apaisement après l’incident qui a eu lieu dimanche dans le détroit de Kertch, entre la mer Noire et la mer d’Azov. La chancelière Angela Merkel a téléphoné dès lundi aux présidents ukrainien et russe, Petro Porochenko et Vladimir Poutine. Elle a souligné « la nécessité de la désescalade et du dialogue ».

Dimanche, les garde-côtes russes ont ouvert le feu sur trois bâtiments de la marine ukrainienne et capturé leurs équipages. Ils les accusent d’avoir franchi illégalement la frontière et ne pas avoir obtempéré aux ordres. De son côté, le président ukrainien a déclaré que la Russie avait « augmenté drastiquement » sa présence militaire à la frontière. Il a décidé d’introduire la loi martiale.

Berlin « a pris connaissance des faits avec une grande inquiétude » et reste en contact avec les deux parties, a assuré son porte-parole, Steffen Seibert. L’Allemagne appelle la Russie à laisser les navires repartir et à libérer leurs équipages. Elle appelle également les deux parties à « renouer le dialogue et à faire toute la lumière sur l’incident ».

Les ministres des Affaires étrangères français et allemand, Jean-Yves Le Drian (g.) et Heiko Maas (dr.). L’Allemagne et la France ont proposé leur médiation après l’incident survenu dimanche dans le détroit de Kertch dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine
Les ministres des Affaires étrangères français et allemand, Jean-Yves Le Drian (g.) et Heiko Maas (dr.). L’Allemagne et la France ont proposé leur médiation après l’incident survenu dimanche dans le détroit de Kertch dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine© dpa

Mardi, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a fait savoir que la France et l’Allemagne avaient proposé leur médiation pour « travailler à une solution ». L’intention est de réunir des représentants ukrainiens et russes sous l’égide de la France et de l’Allemagne dans le « format Normandie » qui avait permis la négociation des accords de Minsk après l’annexion de la Crimée par la Russie, en 2014. « Nous devons tout mettre en œuvre pour aller vers une désescalade afin d’éviter que ce conflit ne débouche sur une crise encore plus grave pour la sécurité en Europe », a souligné le ministre allemand.

A.L.

Retour en haut de page