Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le budget allemand adopté

Le débat budgétaire, cette semaine, au Bundestag

Le débat budgétaire, cette semaine, au Bundestag, © dpa

23.11.2018 - Article

Le Bundestag a adopté ce vendredi le projet de loi de finances du gouvernement allemand pour 2019. Ses priorités : le social, le pouvoir d’achat des familles, la défense et l’aide au développement.

Les députés  allemands ont adopté ce matin le budget allemand pour 2019. À l’équilibre pour la 6e année consécutive, le texte s’appuie sur l’abondance des recettes fiscales pour augmenter les dépenses de quelque 13 milliards d’euros. Il vise un volume de dépenses record de 356,4 milliards d’euros, dont 39 milliards d’investissements.

Le budget du ministère du Travail et des Affaires sociales, en hausse de 6,1 milliards d’euros par rapport à 2018, demeure le poste le mieux doté (145,3 milliards €). Celui du ministère de la Défense augmente de 4,71 milliards d’euros pour atteindre 43,2 milliards. Mais c’est le budget du ministère des Transports et des Infrastructures numériques (1,43 milliards €, + 29,3 milliards) qui est le fer de lance de l’investissement (à hauteur de 17,3 milliards €), devant celui du ministère de la Coopération économique et du développement (6,9 milliards d’€ d’investissements sur un total d’un peu plus de dix milliards).

Les autres priorités du gouvernement allemand pour 2019 sont le pouvoir d’achat des familles (avec un train d’allègements d’impôts et de cotisations de près de 10 milliards d’€) et la sécurité. Le budget 2019 prévoit plusieurs milliers d’embauches dans les services de sécurité et les douanes.

Le projet de loi de finances a été adopté en deuxième lecture en même temps que la planification budgétaire jusqu’en 2022 après une semaine de débats. La chancelière Angela Merkel a pris la parole mercredi, lors du débat général sur la politique gouvernementale. Inquiète de l’état du monde, elle a mis en garde contre le retour du nationalisme et prononcé un plaidoyer en faveur du Pacte mondial pour les migrations, premier accord négocié entre gouvernements, sous les auspices des Nations Unies, visant à couvrir toutes les dimensions des migrations internationales à travers une approche globale.

A.L.

 

Plus d’informations :

Bundestag (en allemand)

Ministère allemand des Finances (en allemand)

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral - Le débat au Bundestag (en allemand)

Retour en haut de page