Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Heiko Maas rencontre le ministre égyptien des Affaires étrangères

Heiko Maas en compagnie de son homologue égyptien, Sameh Choukry

Heiko Maas en compagnie de son homologue égyptien, Sameh Choukry, © Felix Zahn/photothek.net

05.07.2018 - Article

Le chef de la diplomatie allemande s’est entretenu avec son homologue du Caire des conflits au Proche-Orient et de la situation des droits de l’homme en Égypte. 

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a reçu mercredi (4 juillet) son homologue égyptien Sameh Choukry à Berlin pour une visite de travail. Au menu de leur entretien figuraient les conflits dans le voisinage de l’Égypte au même titre que la situation des journalistes et des militants des droits de l’homme dans le pays. 

Focus sur les foyers de crise régionaux

Heiko Maas en compagnie de son homologue égyptien, Sameh Choukry
Heiko Maas en compagnie de son homologue égyptien, Sameh Choukry© Felix Zahn/photothek.net

Libye, Syrie, conflit israélo-palestinien : l’Égypte est entourée de nombreux foyers de crise qui touchent également les intérêts de l’Europe. « Nous pensons que l’Égypte peut fournir d’importantes contributions sur la voie de la désescalade et d’une solution politique », a noté le ministre allemand à l’issue de l’entretien. La politique du gouvernement égyptien revêt une grande importance en particulier dans le conflit israélo-palestinien. L’Allemagne et l’Égypte s’accordent à considérer que seule une solution à deux États négociée peut permettre de mettre un terme au conflit. M. Maas a souligné le caractère essentiel de l’engagement de l’Égypte en faveur de la réconciliation intra-palestinienne.

Dialogue sur la liberté de la presse et les droits de l’homme

L’entretien des deux responsables politiques a également porté sur la situation des droits de l’homme et la liberté de la presse en Égypte. « Les droits de l’homme et la liberté de la presse sont également des conditions nécessaires pour promouvoir le développement économique en attirant les investisseurs étrangers », a rappelé le chef de la diplomatie allemande. Le gouvernement fédéral juge préoccupante la situation des fondations politiques allemandes sur place. MM. Maas et Choukry ont réaffirmé leur volonté de poursuivre un dialogue axé sur des solutions. 

Retour en haut de page