Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La présidence bulgare du Conseil très applaudie

Conférence de presse commune : le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et son homologue bulgare Ekaterina Zaharieva

Conférence de presse commune : le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et son homologue bulgare Ekaterina Zaharieva , © Thomas Imo/photothek.net

03.07.2018 - Article

Heiko Maas a félicité son homologue bulgare Ekaterina Zaharieva lors de sa visite à Berlin : « La présidence bulgare du Conseil de l’UE a donné un nouvel élan à la perspective européenne des Balkans occidentaux. »

Après la fin de la présidence de la Bulgarie, qui a entre‑temps passé le relais à l’Autriche, Heiko Maas a loué l’engagement de son homologue : « Nous sommes tous très impressionnés par la présidence bulgare du Conseil de l’UE, félicitations ! Je suis convaincu que la Bulgarie en profitera beaucoup. »

Un nouvel élan pour les Balkans occidentaux

Heiko Maas accueille la ministre bulgare des Affaires étrangères Ekaterina Zaharieva
Heiko Maas accueille la ministre bulgare des Affaires étrangères Ekaterina Zaharieva © Thomas Imo/photothek.net

La présidence du Conseil a donné un grand élan à la perspective européenne des Balkans occidentaux, notamment lors du sommet UE‑Balkans à Sofia. L’élargissement de l’Europe n’est pas un sujet facile. « Sans les efforts entrepris par la Bulgarie, il n’y aurait certainement pas eu de résultats », a poursuivi M. Maas. Lors du sommet du Conseil européen la semaine dernière, l’UE a affirmé sa volonté de maintenir en principe cette perspective. Ce succès dû en partie à l’engagement bulgare joue également un rôle déterminant pour les réformes entamées en Albanie et en ex‑République yougoslave de Macédoine, a souligné le ministre en ajoutant : « J’espère que ce signal incitera les parties concernées à poursuivre sur la voie des réformes. »

Une nouvelle « Ostpolitik »

Nos deux pays, la Bulgarie et l’Allemagne, accordent une très grande importance aux relations avec les pays d’Europe orientale, a affirmé M. Maas.

Au cours de ces dernières semaines, nous avons plaidé avec insistance en faveur d’une nouvelle « Ostpolitik » européenne, avec de meilleures propositions pour des pays comme l’Arménie, la Géorgie ou l’Ukraine.

La Bulgarie et l’Allemagne sont étroitement liées par leur appartenance à l’Union européenne et à l’OTAN. Pour Sofia, Berlin représente un partenaire stratégique essentiel au sein de l’UE. Sur le plan économique également, les deux pays entretiennent des relations étroites. Depuis 2014 en effet, l’Allemagne est le premier partenaire commercial de la Bulgarie devant l’Italie, la Roumanie, la Russie et la Turquie et arrive en première place aussi bien dans le domaine des importations que des exportations. Parmi les quelque 5 000 entreprises allemandes ayant une activité dans le pays, 1 200 ont une représentation sur place dirigée dans la plupart des cas par des ressortissants bulgares. En 2016, les échanges bilatéraux entre l’Allemagne et la Bulgarie s’élevaient à environ 6,6 milliards d’euros, sur un total de 49,7 milliards d’euros pour les échanges extérieurs.

Retour en haut de page