Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Une promesse forte » - Le secrétaire général de l’OTAN à Berlin

La chancelière Angela Merkel et le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg se sont entretenus en amont du sommet de l’OTAN à Bruxelles

 La chancelière Angela Merkel et le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg se sont entretenus en amont du sommet de l’OTAN à Bruxelles, © Bundesregierung/Steins

19.06.2018 - Article

L’Allemagne va augmenter ses dépenses de défense à 1,5 % du produit intérieur brut d’ici à 2024. C’est ce qu’a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel à Berlin.

La rencontre avec le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg était axée sur la préparation du sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’OTAN, qui aura lieu les 11 et 12 juillet à Bruxelles.

L’Alliance atlantique doit sans cesse s’adapter à de nouveaux défis en matière de politique étrangère, a affirmé la chancelière fédérale à l’issue de la rencontre. L’orientation de l’OTAN a changé considérablement depuis l’annexion de la Crimée et l’agression contre l’Est ukrainien. « Alors qu’auparavant l’accent était mis sur les opérations, la défense nationale et la défense de l’Alliance reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène », a affirmé la chancelière.

Augmentation des dépenses de défense

« L’Allemagne est très impliquée dans les activités de l’OTAN », a affirmé Mme Merkel. C’est le cas en Europe orientale, par exemple, où l’OTAN est présente depuis un certain temps. L’Allemagne dirige un bataillon en Lituanie. En outre, la Bundeswehr participe à de nombreuses opérations de l’OTAN, telles que celle en Afghanistan.

Afin de répondre aux exigences d’un tel engagement, le gouvernement fédéral augmente ses dépenses consacrées à l’équipement de la Bundeswehr. « Cela paraît parfois encore trop lent, mais les choses vont dans le bon sens », a déclaré la chancelière. « Nous avons promis que nous consacrerions 1,5 % du produit intérieur brut aux dépenses de défense en 2024, ce qui constitue aussi une promesse forte », a-t-elle précisé.

Jens Stoltenberg salue la contribution de l’Allemagne à l’OTAN

Le secrétaire général de l’OTAN a souligné que l’Allemagne apportait une contribution significative à l’Alliance et qu’elle était « hautement appréciée en tant que membre important de l’Alliance ».

Cependant, le sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’OTAN ne portera pas seulement sur les dépenses de défense des pays membres, a affirmé M. Stoltenberg. Les relations avec la Russie et la lutte contre le terrorisme international sont aussi à l’ordre du jour. Une nouvelle mission de stabilisation en Iraq ainsi que la poursuite de l’engagement en Afghanistan sont d’autres thèmes qui seront abordés.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page