Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Taxes douanières : Berlin rejette la décision américaine

Les États-Unis vont prélever des taxes à l’importation sur l’acier et l’aluminium en provenance d’Europe. Berlin craint une « escalade » menant à une guerre commerciale « qui nuirait à tout le monde »

Les États-Unis vont prélever des taxes à l’importation sur l’acier et l’aluminium en provenance d’Europe. Berlin craint une « escalade » menant à une guerre commerciale « qui nuirait à tout le monde », © chromorange

01.06.2018 - Article

Le gouvernement allemand juge illégale la décision de Donald Trump de soumettre l’acier et l’aluminium européen à des taxes douanières. Il craint une guerre commerciale et appelle l’Europe à l’unité.

« Le gouvernement allemand rejette les taxes douanières que les États-Unis ont décidé d’imposer à l’acier et à l’aluminium » importé d’Europe (à hauteur de respectivement 25 % et 10 %), a déclaré hier la chancelière Angela Merkel par la voix de son porte-parole, Steffen Seibert.

Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand
Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand© dpa

« Nous estimons que cette mesure unilatérale est illégale » et qu’« elle comporte un risque d’escalade qui nuirait finalement à tout le monde », a indiqué ce dernier.

« Nous allons, au sein de l’Union européenne (UE), analyser avec précision la décision du président des États-Unis […]. L’UE a fait le nécessaire en amont pour être en mesure de répondre par des mesures ».

« Le gouvernement allemand continuera à défendre le libre-échange et l’ouverture des marchés » et à « miser sur l’approche multilatérale ».

De son côté, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a estimé que « notre réponse au slogan ‘America first’ ne peut être que ‘Europe united’ ».

A.L.

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

Retour en haut de page