Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« This is Nigeria! » - Premier déplacement de Mme Müntefering en Afrique

Après Bollywood en Inde, Nollywood au Nigéria est la deuxième industrie cinématographique mondiale, devançant même Hollywood aux États-Unis © Ministère fédéral des Affaires étrangères/AA

Après Bollywood en Inde, Nollywood au Nigéria est la deuxième industrie cinématographique mondiale, devançant même Hollywood aux États-Unis. D’éventuelles coproductions germano-nigérianes, par exemple dans le cadre du « WorlD Cinema Fund » à la Berlinale, étaient également au cœur de la rencontre avec des acteurs de l’industrie cinématographique., © Ministère fédéral des Affaires étrangères/AA

28.05.2018 - Article

La ministre adjointe aux Affaires étrangères est partie le dimanche 20 mai 2018 pour une visite de travail de deux jours au Nigéria. C’est son premier déplacement en Afrique dans sa nouvelle fonction de ministre adjointe aux Affaires étrangères, chargée de l’Afrique.

La ministre adjointe Michelle Müntefering rencontre pour la première fois son homologue nigériane Khadija Bukar Abba
La ministre adjointe Michelle Müntefering rencontre pour la première fois son homologue nigériane Khadija Bukar Abba. En présence de plusieurs médias nigérians, les deux responsables de la politique étrangère discutent ouvertement du programme des relations germano-nigérianes, ainsi que de la situation au Nigéria en amont des élections de février 2019.© Ministère fédéral des Affaires étrangères/AA

Lors de sa visite, Mme Müntefering a rencontré son homologue nigériane, Khadija Bukar Abba, et discuté avec elle du vaste éventail des relations entre les deux pays. Leur entretien a porté en priorité notamment sur la situation au Nigéria en amont des élections prévues en 2019, le rôle des femmes, les droits de l’homme, les questions migratoires, la criminalité organisée et le soutien apporté par l’Allemagne aux efforts déployés par le Nigéria pour lutter contre Boko Haram et stabiliser la région du lac Tchad.

Par ailleurs, Mme Müntefering a mené avec Jean-Claude Brou, nouveau président de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et la vice-présidente de la CEDEAO, Mme Kuroma, des entretiens politiques sur les actuelles crises sécuritaires en Afrique.

L’échange avec des Nigérianes et la société civile sur l’actualité politique, de même que des rencontres avec des représentants du monde culturel et cinématographique de « Nollywood », des industries créatives, et des start-up de la «Yabacon Valley » étaient également au menu de ce voyage.

En tant qu’acteur de l’Afrique de l’Ouest, le Nigéria joue un rôle important en Afrique, aussi bien sur le plan politique et celui de la sécurité, dans le cadre de la lutte transfrontalière contre le terrorisme et la criminalité organisée, que sur le plan économique et culturel.

Dans la galerie et centre culturel, discussion animée sur l’art traditionnel et contemporain au Nigéria avec Jeff Ajueshi (directeur de la galerie et poète) et les artistes peintres Ehgosa Henry et Doofan Kwaghol
Dans la galerie et centre culturel, discussion animée sur l’art traditionnel et contemporain au Nigéria avec Jeff Ajueshi (directeur de la galerie et poète) et les artistes peintres Ehgosa Henry et Doofan Kwaghol.  © Ministère fédéral des Affaires étrangères/AA

Le déplacement de Mme Müntefering s’inscrit dans la continuité du déplacement effectué début mai par le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, auprès de l’Union africaine et en Tanzanie. Ces deux visites soulignent la place essentielle de l’Afrique dans la politique étrangère allemande.

Mme Müntefering déclare au sujet de son premier déplacement en Afrique qui l’a conduite au Nigéria les 21 et 22 mai 2018 :

On m’a donné les bons conseils, à savoir avant son premier voyage, oublier tout simplement tout ce que l’on croyait savoir sur l’Afrique. Le Nigéria se présente comme un pays offrant de grandes opportunités et potentiels. Cependant, les risques et les impondérables existent aussi dans ce pays, le plus grand d’Afrique, avec ses quelque 190 millions d’habitants, dont 12 millions sont concentrés à Lagos. Dans cette métropole domine l’esprit de renouveau d’une jeune génération sûre d’elle qui se traduit par un vivant paysage de start-up et des industries créatives en pleine expansion à Nollywood. Les artistes et une société civile active à laquelle participent des femmes fortes et engagées font du Nigéria un pays des opportunités et de la diversité culturelle, conscient néanmoins des défis auxquels il lui faut faire face. Le terrorisme de Boko Haram demeure une menace, notamment dans le nord du pays où les combattants fanatiques enlèvent des jeunes filles, les empêchent d’aller à l’école et terrorisent des régions entières. La pauvreté est présente dans la campagne et dans les villes, et il y a de grandes routes qui se transforment en véritable fleuve pendant la mousson, paralysant pratiquement la circulation. Lors de mes entretiens avec nos partenaires nigérians, je les ai encouragés à poursuivre la lutte contre la traite des êtres humains et la criminalité transfrontalière, tout en respectant les droits de l’homme, et je leur ai promis que l’Allemagne et l’Union européenne continueraient de les soutenir. Pendant mon déplacement au Nigéria, j’ai pu me rendre compte aussi que la campagne électorale débutait déjà. L’Allemagne, l’Europe et l’Afrique auront tous les yeux tournés vers le plus grand pays d’Afrique lorsque les Nigérians se rendront aux urnes en février 2019.
Retour en haut de page