Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visite de New York : le chef de la diplomatie allemande rencontre des ambassadeurs des Nations Unies

Rencontre à Berlin du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas avec des ambassadeurs de l’ONU pour discuter de la prévention des crises, de la stabilisation et de l’aide humanitaire

Rencontre à Berlin du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas avec des ambassadeurs de l’ONU pour discuter de la prévention des crises, de la stabilisation et de l’aide humanitaire, © Florian Gaertner/photothek.net

16.05.2018 - Article

Le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, rencontre à Berlin des ambassadeurs des Nations Unies pour discuter des mesures de prévention des crises, de stabilisation et d’aide humanitaire.

Une délégation de neuf ambassadrices et ambassadeurs auprès des Nations Unies (ONU) effectue actuellement une visite en Allemagne dédiée à la stabilisation et à la prévention des conflits. Lundi 14 mai, elle a également rencontré Heiko Maas pour s’informer sur l’engagement de l’Allemagne.

La communauté internationale est confrontée à une multitude de conflits et problèmes comme le changement climatique, les migrations, le terrorisme. Toutes ces questions sont étroitement liées. La raréfaction des ressources entraîne des conflits. Les catastrophes humanitaires, qui continuent d’augmenter à cause du changement climatique, conduisent à la migration et aux flux migratoires. Le ministre a discuté lundi 14 mai avec des ambassadeurs des Nations Unies représentant l’Afrique, l’Europe et la région du Pacifique des mesures nécessaires pour soutenir l’action des Nations Unies.

Les défis communs exigent des solutions communes

Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas avec les ambassadeurs de l’ONU
Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas avec les ambassadeurs de l’ONU© Florian Gaertner/photothek.net

Tous les pays sont concernés d’une manière ou d’une autre par ces problèmes et conflits. L’ambassadrice des îles Marshall s’intéresse en particulier à l’engagement de l’Allemagne dans la lutte contre le changement climatique compte tenu de la menace que représente l’augmentation du niveau de la mer. Les représentantes et représentants de la Colombie, du Mozambique et de la Tunisie s’intéressent eux à des projets pour la promotion de la paix. Il est évident que les défis peuvent seulement être relevés ensemble. En tant que membres de la communauté internationale, nous devons donc coopérer. Pour l’Allemagne, le meilleur moyen de coopérer consiste à renforcer l’ordre des Nations Unies fondé sur des règles. Comme l’a déjà souligné Heiko Maas lors de sa dernière visite à New York, « il nous faut plus de Nations Unies, et non moins ».

L’Allemagne prête à prendre plus de responsabilités

C’est pourquoi l’Allemagne soutient le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et son agenda de réforme pour améliorer l’efficacité et la capacité d’action de l’organisation mondiale. L’Allemagne est prête à assumer plus de responsabilités. Ces dernières années, l’Allemagne a plus que triplé son budget pour la prévention des crises, la stabilisation et l’aide humanitaire qui s’est élevé à 2,5 milliards d’euros en 2017. D’autre part, l’Allemagne est pour la sixième fois candidate à un siège au Conseil de sécurité des Nations Unies pour une période de deux ans. L’élection de nouveaux candidats non permanents pour la période 2019 2020 aura lieu le 8 juin prochain.

Retour en haut de page