Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Déclaration commune de l’Allemagne, de la Norvège, des États-Unis et du Royaume-Uni concernant le processus au Darfour

Des soldats soudanais collectionnent des armes que la population ainsi que des groupes militaires ont cedé volontairement

Des soldats soudanais collectionnent des armes que la population ainsi que des groupes militaires ont cedé volontairement, © Xinhua via ZUMA Wire

30.04.2018 - Article

Communiqué de presse du 24 avril 2018.

Des représentants du gouvernement du Soudan, du Mouvement pour la justice et l’égalité (MJE) et du Mouvement de libération du Soudan (MLS) / Armée de libération du Soudan (ALS) se sont rencontrés à Berlin les 16 et 17 avril 2018 pour discuter d’un accord en amont des négociations destiné à servir de base à la reprise des pourparlers de paix sur le Darfour, dans le contexte plus large du processus de paix au Soudan. L’événement a été organisé par la Fondation Berghof (Allemagne). Le représentant spécial conjoint et médiateur en chef UA-ONU pour le Darfour ainsi que l’Allemagne et les États-Unis ont assumé le rôle de facilitateur, tandis que la Norvège et le Royaume-Uni étaient présents en tant qu’observateurs.

Les parties se sont mobilisées et ont fourni des efforts considérables pour dégager un compromis. Cependant, malgré les progrès réalisés, aucun accord n’a pu être conclu lors de cette deuxième rencontre à Berlin. Les facilitateurs vont examiner les possibilités de progresser davantage avec les parties, les partenaires et les acteurs internationaux intéressés. Nous appelons les parties à rester fidèles à leur promesse de cesser les hostilités et à poursuivre leur coopération avec le médiateur en chef afin de trouver une solution aux problèmes en suspens et d’entamer des pourparlers formels.