Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Augmentation de l’aide pour la Syrie : l’Allemagne promet un milliard d’euros

Heiko Maas pendant la conférence des donateurs pour la Syrie à Bruxelles

Heiko Maas pendant la conférence des donateurs pour la Syrie à Bruxelles, © Thomas Trutschel/photothek.net

26.04.2018 - Article

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, participe aujourd’hui à Bruxelles à la conférence des donateurs pour la Syrie. En amont, il avait déjà annoncé que son pays verserait de nouvelles aides à hauteur d’un milliard d’euros pour venir en aide à la population syrienne en détresse.

Le chef de la diplomatie allemande s’est rendu mercredi (le 25 avril) à Bruxelles pour participer à la conférence des donateurs pour la Syrie. Les représentants de plus de 85 pays et de nombreuses organisations humanitaires prennent part à cette rencontre co-organisée par l’Union européenne et les Nations Unies.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas face à la presse
Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas face à la presse© Thomas Trutschel/photothek.net

« Pour que les Syriens aient un espoir de paix dans leur pays, nous devons, de toutes nos forces, amorcer un processus de négociation », estime Heiko Maas, ajoutant que l’Allemagne n’abandonnera pas non plus à l’avenir les millions de personnes qui, en Syrie et dans les pays voisins, sont tributaires d’une aide pour survivre.

Engagement en faveur d’une solution diplomatique

Ces jours derniers, à Toronto et à New York, le ministre allemand avait déjà fait part de l’engagement de son pays en faveur d’une solution diplomatique au conflit syrien. À l’occasion de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 au Canada et au siège des Nations Unies, il avait appelé à conjuguer nos efforts pour donner de nouvelles impulsions au processus de négociation. Pour ce faire, le dialogue avec la Russie est lui aussi indispensable, avait-il souligné.

L’Allemagne, l’un des principaux donateurs

L’Allemagne compte, à l'échelle mondiale, parmi les pays qui versent les plus grosses contributions financières afin de soulager la souffrance de la population en Syrie et dans les pays voisins. Depuis 2012, le gouvernement fédéral a versé à lui seul plus de deux milliards d’euros au titre de l’aide humanitaire aux Syriens. Plus de 13 millions d’habitants du pays en ont absolument besoin. De nombreuses régions disputées sont régulièrement coupées de toute livraison d’aide humanitaire pendant des mois entiers. Des millions de personnes ont tout perdu en fuyant la destruction et la violence.

Entretiens politiques

À Bruxelles, Heiko Maas s’entretiendra notamment avec Staffan de Mistura, envoyé spécial du Secrétaire général pour la Syrie, et des représentants de divers organismes de secours de l’ONU. Par ailleurs, le chef de la diplomatie allemande soutiendra une initiative en faveur de la poursuite pénale des crimes de guerre commis en Syrie.

Retour en haut de page