Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Investir dans le futur : des cadres dirigeants pour la Syrie

23.04.2018 - Article

En cette huitième année de guerre, la Syrie risque de voir toute une génération grandir sans perspectives. Pour éviter cela, l’Allemagne finance les études de plus de 200 jeunes talents syriens dans des universités allemandes.

Mustafa Karahamad, un jeune Syrien de 28 ans, a obtenu l’une de ces bourses. Il vient de terminer ses études d’histoire et de sciences politiques à l’université de Siegen et espère pouvoir un jour, quand la crise sera terminée, faire profiter sa région natale de ses connaissances. Il est cofondateur d’AcadEmpower, une ONG qui s’emploie à aider à la formation de jeunes Syriens en vue de la reconstruction de leur pays. Il rédige par ailleurs des articles pour le site d’information en anglais et en arabe du journal MPC (Mashreq Politics & Culture).

Contribuer à l’avenir de la Syrie

Heiko Maas entouré des jeunes boursiers du programme « Leadership for Syria » © Florian Gaertner/photothek.net
Heiko Maas entouré des jeunes boursiers du programme « Leadership for Syria »© Florian Gaertner/photothek.net

« La formation de jeunes Syriennes et Syriens en Allemagne constitue un investissement dans l’avenir de la Syrie, une fois que cet horrible conflit sera enfin terminé », a souligné le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, lors d’une rencontre, le 19 avril, avec les boursiers. Margret Wintermantel, présidente de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD), dresse un bilan positif du projet : « Les titulaires d’une bourse se sont très vite acclimatés dans les universités allemandes et ils ont posé la première pierre d’un avenir prometteur. Ils sont maintenant en mesure, le jour où la guerre sera terminée en Syrie, de contribuer pour une part importante à forger l’avenir de leur pays. »

Préparation à la reconstruction

Le ministre fédéral des Affaires étrangères pendant son discours sur le programme de bourses « Leadership for Syria » © Florian Gaertner/photothek.net
Le ministre fédéral des Affaires étrangères pendant son discours sur le programme de bourses « Leadership for Syria »© Florian Gaertner/photothek.net

Après la fin de leurs études, Mustafa et ses camarades ont l’intention soit de poursuivre leur carrière scientifique jusqu’au doctorat soit de s’intégrer dans un premier temps sur le marché du travail allemand. Ils contribuent ainsi à lutter contre la pénurie de main-d’œuvre spécialisée en Allemagne tout en acquérant une expérience professionnelle concrète qui constitue une préparation optimale à leurs futures activités dans leur pays d’origine. Tous ces jeunes ont en commun un engagement social et bénévole multiple et le désir de participer à la reconstruction de leur pays.

Lire aussi

Initiative diplomatique pour la Syrie : Heiko Maas rencontre ses collègues de l’UE

Retour en haut de page