Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Biodiversité, intelligence artificielle : Berlin veut coopérer avec Paris

« Nous devons tout faire pour stopper l‘énorme perte de biodiversité », ont affirmé Nicolas Hulot et Svenja Schulze, ministres de l’Environnement français et allemand, à Paris le 29 mars.

« Nous devons tout faire pour stopper l‘énorme perte de biodiversité », ont affirmé Nicolas Hulot et Svenja Schulze, ministres de l’Environnement français et allemand, à Paris le 29 mars. Parmi les priorités : interdire l’utilisation des néonicotinoïdes en plein champ., © dpa

03.04.2018 - Article

Les nouvelles ministres allemandes de l’Environnement, Svenja Schulze, et de la Recherche, Anja Karliczek, ont effectué leurs premières visites à Paris le 29 mars.

Le nouveau gouvernement allemand souhaite approfondir la coopération avec la France sur le climat, la biodiversité et l’intelligence artificielle. Les nouvelles ministres fédérales de l’Environnement, Svenja Schulze, et de la Recherche, Anja Karliczek, étaient à Paris le 29 mars dernier pour l’évoquer avec leurs homologues français.

Moins de pesticides

Première visite à Paris et première rencontre avec son homologue français, Nicolas Hulot, pour la nouvelle ministre allemande de l’Environnement, et Svenja Schulze © dpa
Première visite à Paris et première rencontre avec son homologue français, Nicolas Hulot, pour la nouvelle ministre allemande de l’Environnement, et Svenja Schulze© dpa

Paris et Berlin veulent travailler main dans la main pour « élever le niveau d’ambition de la politique climatique européenne » en vue d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris, ont fait savoir Svenja Schulze et Nicolas Hulot. Les deux ministres suggèrent la mise en place d’un groupe de travail interministériel commun. Celui-ci aurait pour mission d’élaborer des mesures pour permettre à l’Union européenne (UE) de s’approcher de la neutralité climat d’ici à 2050, ainsi que de relever ses objectifs en matière climatique à l’horizon 2030. L’UE doit présenter au début de l’année 2020 une nouvelle stratégie à long terme sur la protection du climat. Pour ce faire, la Commission européenne doit faire des propositions en début d’année prochaine.

Svenja Schulze et Nicolas Hulot entendent également agir le front de la biodiversité. « Nous devons tout faire pour stopper l’énorme perte de biodiversité », en particulier la disparition des insectes et des abeilles, ont-ils déclaré. Les deux ministres plaident pour une réduction de l’emploi des pesticides. Ils plaident pour l’interdiction de l’usage en plein champ des néonicotinoïdes, une catégorie d’insecticides soupçonnés d’être particulièrement nocifs pour la biodiversité.

À l’occasion de sa première visite à Paris, jeudi 29 mars, la nouvelle ministre allemande de l’Éducation et de la Recherche a plaidé pour l’ouverture d’un dialogue franco-allemand sur l’intelligence artificielle © dpa
À l’occasion de sa première visite à Paris, jeudi 29 mars, la nouvelle ministre allemande de l’Éducation et de la Recherche a plaidé pour l’ouverture d’un dialogue franco-allemand sur l’intelligence artificielle.© dpa

De son côté, Anja Karliczek, a assisté à Paris à la présentation par le président Emmanuel Macron de la stratégie française pour l’intelligence artificielle. La nouvelle ministre allemande de l’Éducation et de la Recherche juge que la France emprunte le « bon chemin ». Selon elle, il convient maintenant de « mettre en pratique » cette stratégie et d’« associer les compétences » au sein de l’Europe. « Nous avons maintenant l’opportunité d’envisager ensemble des mesures pour pouvoir influer sur le développement de l’intelligence artificielle au niveau mondial », a-t-elle souligné.

Mme Karliczek propose la mise en place d’un réseau franco-allemand de « sites d’excellence » en matière de recherche et d’utilisation de l’intelligence artificielle. « Je peux imaginer que l’on mette en place sur cette base des programmes bilatéraux qui permettraient aux chercheurs et aux industriels des deux pays de travailler ensemble sur des projets concrets », a-t-elle ajouté.

A.L.

Plus d’informations :

Ministère fédéral de l'Environnement (en allemand)

Ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche (en allemand)

Intelligence artificielle : Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

Retour en haut de page